lundi 24 octobre 2011

Hommage à Pirou 2


Sonnet monorime en alexandrins
Olivier Salon



Tout près de ce haut lieu où officia l’évêque,
Un groupe harmonieux fait ses salamalecs,
Accourus de partout, qui du Mans, qui du Pecq,
Chacun ayant d’abord apporté son gras chèque.

On pisse ici les vers, on les chie, les défèque
Et sans jamais, ah, non ! s’autoriser de break
Car l’encre coule à flot, point de poète à sec.
Socrate était bavard, soyons comme Sénèque.

Le poème parfois s’écrit au cours d’un trek,
Les mains dans les bulots, les pieds dans le varech :
On doit ici compter tous ces pieds qu’on dissèque.

En suant sang et eau, les nanas et les mecs
S’inclinent chaque jour devant Robert le Scheik
Pirou sera bientôt du poème La Mecque.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire