Réalisations PNHPPH 2019


Caviardage - 

Atelier écriture Olivier Salon

 à la bibliothèque de Créances (Vendredi 1er mars en soirée) 


Lamellisations - 

Atelier collage Philippe Mouchès

 à la bibliothèque de Créances (Vendredi 1er mars en soirée) 






















Promenade poétique – Dune de Créances – 

09/03/2019  Amélie Charcosset


Synesthésies


Oyez, oyez les doux oyats qui ondulent dans le vent qui sent l’iode et l’humus. Je sens un goût salé sur la peau. (Edith)

Bruits de pas sur le chemin sableux. Le vent berce les oyats, tantôt jaunes, tantôt verts, et agite nos cheveux. Crissement de chaussures sur le sol effrité, froissements rigides du tissus de nos anoraks.
Murmures, paroles échangées.
L’alouette des champs, d’un trilili strident, n’a pas manqué de nous faire remarquer, que quoique bienveillants, nous venons troubler la paix du paysage environnant. (Fanny)

Il est un vent jaune, moussu et végétal comme d’un melon de barbule verte salé et piquant, courant sur les poireaux, à la recherche du varech.
Je goûte le cri de la demoiselle des champs à travers les oyats sableux de la dune vive. (Anne-Marie)

J’aperçois les embruns de carottes et les aiguilles du patois.
J’entends la barbule qui s’épanouit entre les doigts du ciel. L’alouette des champs qui, triple buse, pépie de nous voir par ici. L’ouïe à 360°, je sens la dune blanche qui accepte nos pas. (Amélie)

Je bois mon verre de cidre bouché dans l’odeur des pins allongé sur le sable en écoutant le vent et en regardant les alouettes des champs et goélands voler dans le beau ciel bleu de Créances. (-)

La dune embryonnaire transpire ses effluves salées que chatouillent quelques queues de lièvres vaseuses.
La dune blanche tordue (mousse et barbule, toute douce), se pique d’oyats dressés et se dérobe sous la pinède.
La dune grise à la voix modulée salive l’odeur forte des poireaux et rêve de melons. (Brigitte)

Mots cachés (surligner en couleur pour tout voir)


À Créances, on faisait pousser des meringues en pantalons.

Dans la dune, il y a de la montagne qui pousse.

Dans la dune, il y a du saucisson et de l’eau potable.

Le vent souffle à Créances dans la demeure du sentier, elle souffre en effet de quelques lacune(s).

J’entends l’alouconter fleurette.

Dans la                       dromadaire dans la lune,
Il y a un

Dans la dune, il y a un meli-mélo de légumes que je ramasse et mets dans mon salon.

Dans les mielles, il y a de la moutarde qui me fait jouer de la contrebasse.

À Créances, il y a des misérables marcheurs qui se creusent les cervelles.




Atelier “femmes isolées” avec Amélie Charcosset

Choses qui (collectif)

Choses du dimanche
Dormir un peu plus tard que les autres jours
Regarder des films
Me promener en forêt
Aller à la plage
S’occuper de mes fleurs
Être en tenue « cool »
Un petit-déjeuner calme sans stress
Réfléchir aux joies de la semaine passée et à celles à venir

Choses rares
Un rhino qui sauve une gazelle d’un croco
Une bonne nouvelle au journal télévisé
Une bonne nouvelle au téléphone
Un mot doux de mon chéri
Voyager
Gagner aux jeux
Un moineau donnant la becquée à un chien

Choses à voir
La montagne
La mer
Un coucher de soleil
Deux écureuils qui se chamaillent dans un arbre
Faire des anges dans la neige
Un coucher de soleil à la montagne
Dormir dans un refuge à la montagne
Une ville inconnue

Choses simples
Un bisou
Un paysage
« Bonjour »
Un sourire d’un inconnu
Me faire rire (je suis très bon public)
Faire un gros gros câlin à un très proche ami
Passer une journée de farniente de temps en temps
Me promener avec mon chien
Une journée simple
Écouter de la musique

Choses que j’adore
Le chocolat poulain
Le café avec beaucoup de sucre
Manger du chocolat Milka
Regarder un paysage de forêt, de montagne
De temps en temps être au calme
Le shopping
Marcher dans l’odeur des pins
Avoir l’odeur de mon enfant quand il naît

Choses que j’adore
La musique
Les voyages
Les fleurs
Les bons p’tits plats
La création
Dormir à la belle étoile
La montagne
Aller en forêt

Choses que j’aime
Voyager
Les fleurs
Mes enfants
Une douce plénitude
L’odeur du gâteau qui cuit dans le four
L’odeur du parfum
Me promener en forêt
Aller à la plage


Je sais
Je sais qu’en marchant dans la forêt, je vais entendre le crissement de mes pas.
Je sais qu’en ouvrant ma fenêtre, je vais entendre le bruit des vagues cognant sur les rochers .
Je sais que mon petit chien doit être triste car sa maman est absente et je sais que ça ne regarde que moi.
(Catherine)

Je sais qu’on ne sait jamais.
Je sais que la nature change suivant les saisons.
Je sais qu’il faut la respecter et qu’elle nous le rendra.
Je sais qu’il faut l’écouter, l’observer.
(Béatrice)

Je sais que, si les oiseaux volent bas, il va pleuvoir.
Je sais que les frelons tuent les abeilles.
Je sais que l’activité humaine détruit certaines espèces.
Je sais que les grandes marées agissent sur la météo.
Je sais que l’humeur des gens dépend du temps.
(Marjorie)

Je sais que les arbres perdent leurs feuilles.
Je sais que les fleurs fanent.
Je sais que les animaux courent dans la forêt.
Je sais qu’on peut faire des pique-nique en nature.
Je sais que la rivière tourne.
Je sais que les oiseaux chantent.
Je sais que les chiens adorent la forêt.
Je sais que j’adore me promener.
Je sais que les arbres poussent.
Je sais que les sapins sentent bons.
Je sais que les petits animaux se cachent.
Je sais que j’adore sentir l’odeur des fleurs.
Je sais que l’herbe tache.
Je sais que les champignons poussent.
Je sais que j’adore traverser la forêt.
Je sais que j’adore faire des surprises.
Je sais que jouer dans la nature est agréable.
Je sais que le vent souffle fort.
Je sais que la pluie tombe.
Je sais que la neige est agréable.
Je sais que faire des bouquets de fleurs est agréable.
(Jennifer)

Je sais que les hiboux et les chauve-souris vivent la nuit.
Je sais que certains champignons sont vénéneux.
Je sais que nous ne pourrons jamais décrocher la lune.
Je sais que les arbres perdent leurs feuilles en automne.
(Séverine)

Je sais que la nature devient de plus en plus moche à cause de la pollution et le désordre climatique qui font que les oiseaux, les animaux sont en voie d’extinction et cela à la longue devient inquiétant : la forêt se meurt. (Marie-Catherine)


Rien n’est plus beau (collectif)

Rien n’est plus rigolo
Que les chatouilles d’un petit chaton sur mon front
Que des films comiques avec Louis de Funès
Que des chiens qui s’amusent sur un ponton
Que Marie-Catherine qui fait sa déesse
En fait, rien n’est plus rigolo que les chatouilles de De Funès qui amusent Marie-Catherine OU que les chatouilles comiques de Marie-Catherine sur les chiens OU qu’un petit chaton comique et un chien avec une déesse OU que Marie-Catherine qui s’amuse avec Louis de Funès et un p’tit chaton OU que des chatouilles dans des films comiques faits par les chiens de Marie-Catherine

Rien n’est plus magnifique
Que le soleil sur nos visages
Que la neige sur la montagne
Qu’un enfant en bas-âge
Que le regard de sa compagne
En fait, rien n’est plus magnifique que le soleil sur la montagne qu’un enfant regarde OU

Rien n’est plus bleu
Que le ciel un midi d’été
Que le corps d’un Schtroumpf farceur
Que les bonbons qui rendent la langue pailletée
Que le lagon de l’Equateur
En fait, rien n’est plus bleu qu’un ciel farceur qui paillette le lagon OU qu’un corps un midi d’été reposant sur un lagon pailleté OU qu’un été farceur et pailleté de l’Equateur OU que le lagon pailleté du Schtroumpf d’été OU qu’un Schtroumpf pailleté en été dans un lagon



J’appartiens à cette catégorie de femme

J’appartiens à cette catégorie de femme qui pense que tout problème a sa solution. Que le côté positif est plus fort que le côté négatif. J’appartiens à cette catégorie de femmes qui pense qu’il ne sert à rien de vouloir détourner un torrent, de laisser la pluie tomber sans se poser de question. (Catherine)

J’appartiens à cette catégorie de femmes à qui la vie n’a pas souri mais qui sourit à la vie. (Béatrice)

J’appartiens à cette catégorie de femme discrète mais réfléchie, organisée sans maniaquerie, qui ne supporte pas l’intolérance et la moquerie, et qui apprécie la relation à l’autre. (Marjorie)

J’appartiens à cette catégorie de femme qui aime faire le ménage, les fleurs, et qui appartient tendrement à sa copine d’enfance. (Jennifer)

J’appartiens à cette catégorie de femme qui pense que l’on est sorti par le même orifice et que ça ne sert à rien de se la raconter. (Séverine)

J’appartiens à cette catégorie de femme qui croque la vie à pleines dents sans se laisser faire. J’appartiens à cette catégorie de femme qui se bat pour un monde meilleur et égalitaire dans cette vie de macho ! (Marie-Catherine)

Collège Jean Follain de Canisy
Ateliers d’écriture poétique animés par Eduardo BERTI
 (les mardi 5 et vendredi 8 – 03)

5e GOSCINNY

Quand le poète veut écrire un livre,
Il branche sa tablette sur une prise
Et lance l’appli pour jouer au football.
        ( prise, poète, football)
J’ai mal joué et j’ai perdu le match.

                                                           Zoé


Je donne un morceau de chocolat
A tous mes copains et voisins.
Je joue à un jeu avec Matthieu.
    (chocolat, jeu, copain)
Je pense que je vais gagner si c’est du foot !

                                                           Gabin


J’aime la danse avec de la musique
Après avoir bien mangé mon plat.
Ma tête est dans la lune et j’oublie que j’ai football.
               (danse, manger, football)
Ne jamais rien oublier après avoir bien manger.
                                                           Fleur


Je descendis manger dans la cuisine
Puis je regardai par la fenêtre,
Je me fis une grosse tache sur mon t-shirt.
          ( manger, fenêtre, tache)
Je partis donc le laver aussitôt.

                                                           Flavie                               


Les chiens jouaient tranquillement
Près d’une petite fille lisant un livre
Sous un bel arbre, à l’ombre, près d’un lac.
          (chiens, livre, arbre)
Mais les chiens ont énervé la petite fille qui les a jetés à l’eau.

                                                           Angelina




Dans ma vie, j’ai vu d’incroyables choses.
J’ai vu une cerise bleue, des bananes rouges …
Mais jouer avec un lion, c’était le plus surprenant.
           (jouer, cerise, incroyable)
Et surtout, croyez fortement en vos rêves !

                                                           Marceau


Derrière le rideau de ma fenêtre,
J’observe un paysage de fleurs,
Fleurs rouge écarlate comme une tomate.
            (rideau, fleurs, rouge)
Malheureusement, elles étaient toutes fanées.

                                                           Hyana


Quand je passe devant la fenêtre,
Je vois une plume dans un bocal
Bien rangé à côté des encyclopédies.
       (plume, ranger, fenêtre)
L’oiseau du ciel vole au-dessus de nos vies.

                                                           Marin


Quand je regarde par la fenêtre,
J’aperçois une voiture bleue,
J’ouvre la porte et rentre à l’intérieur.
        (voiture, porte, fenêtre)
Je pense que je vais la conduire et partir…

                                                           Léon


Par la fenêtre de la porte,
On voyait un enfant manger.
Le cacao peut réchauffer les cœurs.
     (fenêtre, manger, cacao)
Que c’est bon de manger du cacao !

                                                           Alexandrine


Un petit garçon mignon caché derrière
La porte, tout recroquevillé,
Etait en train de manger discrètement.
        (manger, porte, mignon)
Il ne faut pas manger derrière les portes.

                                                           Lison
Tous les jours je fais du sport
J’ai l’impression de jouer
En fait je n’arrête pas d’écrire
      (jouer, sport, écrire)
Croire en ses rêves c’est beaucoup trop beau pour moi.

                                                           Ronan


Dans un beau pays, La France,
Je lis un roman intéressant,
Après je peux dormir dans mon lit.
       (pays, roman,dormir)
Il faut visiter les beaux pays.

                                                           Mathieu


J’ai dessiné sur une feuille
Une trousse toute rose,
Elle était pleine d’amour.
(dessiner, trousse, amour)
Tous les dessins sont faits avec amour.

                                                           Aurore


Tous les soirs, je rêve
De ce dinosaure sur ma fève
Si beau et si magnifique.
(magnifique, rêve, dinosaure)
Mais cette fève était à mon frère !

                                                           Maud


Grand ballon rond blanc et noir,
Je veux jouer avec toi au football,
Avec tous mes amis, comme les grands joueurs.
          (grand, jouer, football)
Comme quoi tout le monde peut jouer.

                                                           Noëllie


J’ai mangé une pomme.
Je me suis imaginée en train de manger.
Je me suis mise à rigoler.
      (manger, imaginer, rigoler)
J’aime manger des fruits.

                                                           Naomie
Le soleil brille dans le ciel bleu
Manger c’est le meilleur moment de la journée
Le sport permet de perdre les kilos
       (soleil, sport, meilleur)
Ne mangez pas trop gras ni trop salé.

                                                           Jane


J’ai lu un livre qui avait deux chapitres,
J’ai lu que le football est un sport d’équipe,
le plus grand, le plus populaire, le plus aimé.
          (grand, football, chapitre)
J’aime lire mais je préfère jouer au football.

                                                           Lucie

 Haïkus à la maison de retraite


5e FRANQUIN

L’artiste a décidé de peindre l’originalité
Il aime les fleurs dont la beauté n’a pas de valeur
Il la peindra mais pas sous un ciel artificiel
         (originalité, fleurs, artificiel)
Je regarde la beauté et je vois en elle la beauté
                                                          
                                                           Léna


Que j’aime me balader dans les champs !
Quand le soleil est présent,
Il illumine la nature.
        (champs, soleil, nature)
Mes larmes coulent quand l’hiver arrive.

                                                           Zoé


Je tonds les gros moutons puis,
Je mets mes chaussures noires et,
Je vais au judo avec mes amis.
     (moutons, chaussures, judo)
Je rentre chez moi, je suis fatigué.

                                                           Robin





La vache est dans la prairie.
Elle est belle comme les champs,
Elle se promène en toute amitié près des maisons.
            (vache, belle,amitié)
Mais elle a tout cassé, la vache.

                                                           Simon


Tel un joli rêve perdu
Aux couleurs remarquables
Mon œil vert scintille.
       (joli, vert, remarquable)
Mon regard se remplit de larmes.

                                                           Louise


J’ai vu Mireille, la vache mangeant de l’herbe
Et Claude, le canard qui pataugeait dans la mare
Puis enfin Patrick, le chien dans sa niche.
               (vache, canard, chien)
Je n’étais jamais allée dans une ferme.

                                                           Noëline


Aimer quelque chose, c’est
Comme aimer la littérature
On écrit sur le tableau des mots qui nous inspirent.
                (aimer, littérature,tableau)
Quelques mots et nous avons un petit poème

                                                           Sohann


Je joue au foot dans la cour
Je frappe avec le ballon
Il s’est dégonflé à mes pieds
       (foot, ballon, dégonfler)
Oups ! je vais me faire gronder par mes coéquipiers.

                                                           Mathis


C’est une merveille d’être heureux
Et de voler en hauteur
Pour regarder les loups courir
       (merveille, voler, loups)
En été on est toujours joyeux.

                                                           Audrey
5e BRETECHER

Le petit bonhomme bleu est très pauvre.
Il ne peut manger de nourriture
Il est obligé de voler.
            (bleu, nourriture, voler)
Et le petit garçon mourut.

                                                           Simon


Je pars chercher une baguette
Mon fils m’offre un baiser,
Ce qui améliore mon psychique
            (psychique, baguette, voler)
Mon tableau ressemble à l’amour de la gourmandise.

                                                           _____________


Un cheval qui se promenait sur la route
Pour manger des pommes
Fut peruté par une voiture et mourut.
            (cheval, arbre, voiture)
La gourmandise est un vilain défaut.

                                                           Lisa


Un cheval qui se promenait sur la route
Pour goûter au fruit accroché à un arbre
Se fit renverser par une voiture et meurt.
Cheval, arbre, voiture
La vie est trop courte.

                                                           Lisa


Du football plastic
De l’amour infini
Pour finir sur une prise électrique.
            (Football, Amour, prise électrique)
Arrêtez de tire sur les nids !

                                                           Adèle


Dans le fond du jardin, il y a un arbre.
A l’intérieur, un magnifique chat est logé.
Il voulut chasser mais tombe.
            (arbre, magnifique, tomber)
Il ne faut pas se mettre dans un arbre.
J’ai vaincu un panda
J’ai gagné sa peau
Et j’ai roulé sur son copain.
            (panda, gagner, rouler)
Il y avait plein de sang sur sa jambe.

                                                           Ornella


Je croisai le chemin d’un cerveau
Je le fis exploser
Et je le mangeai.
            (manger, exploser, cerveau)
Les zombis nous envahissent

                                                           Suzanne

Haïkus à la maison de retraite



Classe de PS-MS – Céline Lefoulon – Cerisy-la-Salle

Un doudou lapin
Un doudou Ninin
Un doudou Titi
Un doudou qui sourit
Qui sourit toujours
Un doudou tout noir
Ou tout bleu
Un doudou coussin
Un doudou fée
Un doudou oreiller
Je peux dormir dessus
Un doudou hérisson
Qui ne pique pas

Mes doudous
Je les range
Dans le lit
Ils ne s’échappent pas
Ou dans le lit de maman et papa
(maman, elle me pique mon doudou parfois)

Mon doudou
Je le range
Dans mon cartable

Moi, je ne le mets pas dans mon lit
Je le garde avec moi parce que j’ai envie !








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire