mercredi 5 mars 2014

Pirouésie n'hiberne pas, Pirouésie hiversifie !

Du 24 au 28 février, une semaine géniale : des  ateliers d'écriture, une balade, une veillée :


- écriture  sur le thème de l'eau,  à l'école 1 2 3 Soleil, avec Robert et Christiane ;



- ateliers d' écriture à partir de photos anciennes  du vieux Gouville, animés par Robert ;




Un atelier de Pirouésie à la médiathèque

Gouville-sur-Mer 

Les animations de l'association Pirouésie sont inspirées des propositions de l'Oulipo dont un des fondateurs est l'écrivain Raymon Queneau.
L'association a proposé mardi soir à la médiathèque, dans le cadre de Pirouésie n'hiberne pas Pirouésie hiversifie, un atelier d'écriture pour voyager dans le temps, sur le thème « Autrefois le bourg ».
Sous la direction de Robert Rapilly, inspirées par des reproductions de photos anciennes, une vingtaine de personnes, adolescents et adultes, ont écrit des petits textes.

- balade à la réserve naturelle de la tourbière de Mathon avec Pierrick, Anna et Sandrine du CPIE ;  écriture de haïkus sous les contraintes de Robert...
















Diaporama de la sortie - photos et haïkus 

- veillée aux Miellettes

Pirouesie hiversifie

Pirou 

Pirouesie pratique une poésie inspirée des propositions de l'Oulipo et ancrée dans le paysage local.
Chaque été a lieu un festival qui alterne ateliers d'écriture itinérants le jour et spectacles le soir où de nombreux participants se donnent rendez-vous. Cependant, « Pirouesie n'hiberne pas mais hiversifie », indique Robert Rapilly, à l'initiative de cette manifestation.
Aussi du 24 au 28 février diverses animations ont eu lieu dans ce cadre. Mardi, des ateliers de poésie sur le thème de l'eau étaient animé par Robert Rapilly et Christiane Verney pour la classe de CM1 de l'école 1,2,3 Soleil.
Mardi soir, un atelier d'écriture pour voyager dans le temps était ouvert à tous à la médiathèque de Gouville.
Mercredi Pierrick Pouiller et Robert Rapilly ont fait découvrir les richesses de la réserve naturelle de Mathon qui ont inspiré les participants pour écrire des poèmes japonais.
Vendredi soir, une veillée au coin du feu aux Miellettes proposait de « découvrir la vie quotidienne dans la Manche du XIIsiècle à aujourd'hui. La tradition littéraire du secteur est très vivace depuis le Moyen Âge et a beaucoup apporté à la langue française. Pirouesie est un prolongement de ces traditions littéraires. Le prochain festival aura lieu du 27 juillet au 1er août avec un programme époustouflant. »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire